Leopold Laforge, haute-contre

Leopold Laforge, haute-contre

Leopold Laforge

Également instrumentiste, Léopold intègre le CRR de Paris au collège dans la classe d’orgue de Sylvie Mallet et
étudie la flûte traversière avec Annick Mancone, ce qui lui permet de de découvrir la pratique orchestrale. Il
étudie depuis de 2010 à 2014 plusieurs approches de la technique lyrique avec de multiples professeurs, tel que
Rosa Dominguez et Robert Expert. Donnant une forte importance à la pratique du choeur, il achève sa formation
chorale en intégrant pendant deux ans la Maîtrise de Notre-Dame de Paris, dirigée par Lionel Sow. Cette
formation lui permet de participer aux masterclasses de Margreet Hönig, Anne le Bozec et Semjon Skigin.
Depuis 2014, il est formé par Sophie Hervé pour développer sa voix de contre-ténor dans sa classe du
conservatoire du 18e arrondissement, où il suit également l’enseignement du claveciniste Sebastien Guillot.

Stéphane Béchy, clavecin et orgue

Stéphane Béchy, clavecin et orgue

Stéphane BéchyNé en 1963, Stéphane Béchy a étudié principalement  avec René Brethomé, et Marie-Claire Alain pour l’orgue, Olivier Baumont et Davitt Moroney pour le clavecin.
Il se produit surtout en récital, en France, en particulier à Notre-Dame, La Madeleine, Saint-Sulpice, festival des Blancs-Manteaux à Paris; Festival de Musique ancienne de Dieppe, Saint-Michel en Thiérache, Triforium de la Cathédrale de Metz, Festival de Nancy, Festival de Carcassonne; Vienne en Autriche, Allemagne, USA, Serbie, Montenegro, Allemagne, République Tchèque, Corée du sud et aux Pays-Bas où il est régulièrement invité, Rotterdam, Leydden, Delft, La Haye.

Sa connaissance des répertoires anciens lui a valu d’enseigner aux étudiants du Conservatoire de Rotterdam, à la Northwestern University de Chicago, à l’Université de Belgrade et à l’Université de Séoul.

Il aime se produire également avec d’autres musiciens. En musique de chambre au clavecin, avec orgue, on a pu l’entendre avec Jean-Pierre Arnaud, Laurent Verney, Stéphanie-Marie Degand, Olivier Charlier, François-Henri Houbart, Daniel Cuiller…

Avec les Amusemens du Parnasse, ensemble qu’il a créé, Stéphane Béchy a enregistré deux Messes de Michel Corrette en première mondiale pour le label Triton (5 diapasons). Il a par ailleurs gravé en soliste des œuvres de Bach, Mozart, Mendelssohn, Liszt et Saint-Saëns. En direct ou à travers ses enregistrements on a pu l’entendre sur diverses radios en France et à l’étranger, notamment sur France-Musique et France-Culture.

Stéphane Béchy compte parmi les rares interprètes à avoir donné l’intégrale de l’œuvre d’orgue de Bach en concert (17 récitals à Paris en 2001-2002). Après avoir été titulaire du Grand-Orgue de la Cathédrale de Soissons et à Paris à  Saint-Ferdinand des Ternes, Stéphane Béchy est actuellement titulaire des Grandes Orgues historiques (Clicquot, Cavaillé-Coll, Gonzalez) de Saint-Merry de Paris, tribune prestigieuse illustrée dans le passé par Nicolas Le Bègue, Jean-François Dandrieu et Camille Saint-Saëns. Titulaire du Diplôme d’Etat de musique ancienne, du Certificat d’Aptitude de professeur et du Certificat d’Aptitude de Directeur de CNR, Stéphane Béchy exerce d’importantes responsabilités musicales à Caen où il est directeur du Conservatoire à Rayonnement Régional, directeur artistique de l’Orchestre de Caen, du Festival de musique contemporaine « Aspects des Musiques d’Aujourd’hui » et du Festival International d’Orgue de Caen qu’il a créé.  Il a présidé de nombreux jurys au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris et il est membre de  jury de concours internationaux.

Stéphane Béchy est chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres.

Morgane Collomb, soprano

Morgane Collomb, soprano

Morgane Collomb

Morgane Collomb est née en août 1992 à Paris. Elle commence la musique à l’âge de cinq ans en étudiant tout
d’abord le piano puis le chant. En 2003, elle intègre l’Académie Vocale de Paris dirigée par Iain Simcock. De
2009 à 2013, elle a étudié le chant spécialisation baroque) avec Caroline Pelon au conservatoire Erik Satie (Paris,
7ème), et a également étudié dans les classes de musique de chambre de Sébastien Marq et Elisabeth Joyé et la
classe d’art lyrique d’Anne-Marguerite Werster. Depuis septembre 2014, elle étudie à La Haute Ecole de
Musique de Lausanne dans la classe du baryton Christian Immler.Elle fait ses débuts sur scène en novembre
2008, en interprétant le rôle de Flora dans le Tour d’Ecrou de Britten au Grand Théâtre de Bordeaux. Elle
chante également, toujours au Grand Théâtre, le rôle du premier Knabe dans la Flûte Enchantée de Mozart en
2010 et 2012. En avril 2016 elle reprendra le rôle de Flora dans le Tour d’Ecrou de Britten au Grand Théâtre
de Bordeaux. En août 2016 Morgane Collomb participera pour la quatrième fois au festival « la Dive Musique
».de Schütz, la cantate Mein Herze schwimmt im Blut de J.S Bach, et le Cantique sur le bonheur des justes et le malheur des réprouvés à l’église Saint Merry. Elle a aussi chanté le Stabat Mater de  Pergolesi à l’église Notre-Dame-de-Bonne Nouvelle les Angélus de Vierne à l’église Saint-Clodoald. Elle donne un concert de musique baroque anglaise et française dans la chapelle de l’Hotêl-Dieu de Château Thierry.

Elle est aussi membre de l’International Bach Ensemble avec lequel elle a participé à plusieurs festivals tel que le festival du Comminges en août dernier et bientôt au festival de musique sacrée de Saint Malo.

En avril prochain, elle chantera les Leçons de Ténèbres de Couperin à la Cathédrale de Glasgow, la messe Missa Puer Natus est nobis de Tallis au festival d’Auvers-sur-Oise en juillet.  Elle chantera également pour le Jubilé de la Reine d’Angleterre, Elisabeth II, en juillet prochain, encore une fois à la Cathédrale de Glasgow.

Elle se perfectionne actuellement dans la classe de chant baroque de Caroline Pelon au conservatoire du 7ème arrondissemen  à Paris et également dans les classes de musique de chambre baroque de Sébastien Marq et Elisabeth Joyé.