Pierre FranckPierre Franck détient le record de la plus longue scolarité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il entre à 10 ans dans la classe de violon de René Benedetti pour en partir à regret 19 ans plus tard, après un troisième cycle de musique de chambre sous la direction de Jean Hubeau.

Au sein du Quatuor Viotti, il remporte des prix aux concours internationaux d’Evian et de Portsmouth; il enregistre alors chez Erato les quintettes de Franck, Vierne et Pierné avec Jean Hubeau, ainsi que les quintettes à 2 altos de Mendelssohn aux cotés de Gérard Caussé. Membre titulaire de l’Orchestre de Paris sous la direction de Daniel Barenboim, il se perfectionne pendant plusieurs années auprès d’Hatto Beyerle, du quatuor Alban Berg, et démissionne pour rejoindre le Quatuor Via Nova, avec lequel il va parcourir le monde, donnant des concerts au Japon, Corée, Amérique du Sud, Etats-Unis.

Après des tournées européennes consacrées aux quintettes de Mozart à deux altos et aux sextuors de Brahms, il se lie d’amitié avec Norbert Brainin, et Martin Lovett du Quatuor Amadeus. Ayant appris à se lever de bonne heure pour traquer aux puces les instruments rares, il achète un jour un magnifique archet baroque de violoncelle qu’il prête à Christophe Coin, lequel lui rendra plus tard la politesse en lui confiant un archet d’alto baroque et un poste de soliste à l’Ensemble Baroque de Limoges. Il s’y lie d’amitié avec le violoniste Gilles Colliard qui l’invite à faire partie du Quatuor Ravel et enregistre à ses cotés les duos pour deux violons de Delphin Alard, «le Paganini Français».

Continuant d’évoluer au gré de sa curiosité et de ses amitiés musicales, il fonde en 2003 son propre ensemble. Ce sera Le Salon Romantique, avec pour vocation d’interpréter sur instruments d’époque des manuscrits ou des premières éditions afin de restituer l’atmosphère des salons au XIXème siècle. Il enregistre au sein de cet ensemble 5 Cd de compositeurs romantiques inédits: les sonates d’Alto de George Onslow avec le pianiste François Joël Thiollier ( 5 Diapasons), les sonate piano alto et piano violon d’Anton Rubinstein avec Dana Cioccarlie, deux en enregistrements de quintettes d’Onslow (5 diapasons, 4 * monde de la musique) et les duos de Delphin Alard, récompensés par ffff de Télérama. Passionné par l’aviation, il a disputé le championnat de France de course d’avions de Formule 1, suivi plusieurs années les cours de l’école de pilote de chasse de Vyazma, Russie, sur chasseur L-39 à réaction, et possède un brevet de pilote privé hélicoptère.